Newsletter n°2

Editorial


image Newsletter2_Image_Editorial.jpg (0.4MB)
Les huit Compétences Clés Européennes [CCE] peuvent-elles être mises-en-œuvre dans le domaine de la Formation des adultes et la Formation tout au long de la Vie de la même façon que pour la Formation initiale ?
L’avancement du projet Eure.K nous permet d’en douter.
Le simple constat du contexte institutionnel qui sépare les deux champs de l’éducation et de la formation suffit pour plaider une démarche différente. Quand elle est initiale, l’Éducation est le fait, pour l’essentiel, d’institutions sous la gouvernance de l’Etat qui régit les programmes scolaires. Il leur est loisible de les faire évoluer pour tenir compte des recommandations européennes. Nous sommes-là, typiquement, dans une démarche « Top – Down ».

A l’inverse, quand elle concerne les adultes, les acteurs et institutions sont multiples, quelques soient les pays. Les finalités sont diverses et variées : si la formation dans l’entreprise et l’employabilité ont pris le pas sur la promotion sociale ou le développement de la personne, rares sont les dispositifs de formation qui articulent les objectifs du Cadre de référence des huit CCE : “ l’épanouissement et le développement personnels, la citoyenneté active, l’intégration sociale et l’emploi ” (1) .

D’où l’impossibilité d’une démarche « Top – Down » et l’impérieuse obligation pour une logique « Bottom – up ». Elle impose de partir des acteurs et institutions, de leurs finalités et de leurs besoins pour vérifier avec eux l’intérêt des CCE et les modalités de leur mise-en-œuvre.

C’est la voie ouverte pour le projet Eure.K. Au cours de notre phase Conception et de notre Séminaire de Lisbonne (du 24 au 26 Octobre 2016), plus de dix « recherche-actions » [RA] locales ont été définies, aussi diverses quant à leurs finalités que les institutions et acteurs qui y sont associés : agence de service civil, association humanitaire, branche professionnelle, centres de formation professionnelle, organismes et réseaux de formation, Université. Les CCE seront ainsi en jeu, aussi bien dans la sphère du travail que dans la mobilité internationale, pour la reconnaissance d’acquis d’expérience à des fins de promotion sociale que pour le développement de la citoyenneté au niveau d’un territoire.

Ce sera, ensuite, le pari et l’enjeu de la « Recherche-action » conduite, cette fois, au niveau des partenaires du projet Eure.K, que de rassembler toutes ces RA locales dans une analyse transversale et globale pour produire le Memorandum et le Guide.

Démarche difficile et exigeante : mais y en a-t-il d’autres, si on veut que les CCE européennes s’ancrent dans le paysage multiforme des acteurs de la formation des adultes et la formation tout au long de la vie – sans effets de surface et de façon pérenne ?

_


(1) cf. DGEC (Direction Générale de la Culture de la Commission Européenne), 2006. Compétences clés pour l'éducation et la formation tout au long de la vie. Un Cadre de Référence Européen
_


L'ensemble des articles du n° 2 de la Newsletter Eure.K sera bientôt disponible dans la rubrique publications. A suivre donc...




image liens
Lien vers: PageLien
Liens utiles


image glossaire
Lien vers: PageGlossaire
Glossaire


image publications
Lien vers: PagePublication
Publications


image agenda
Lien vers: PageActualite
Actualités


contac
Lien vers: PageContact
Contact

legal.png
Lien vers: PageInfo
Info légale

Connexion à ArleKin - 
Lien vers: PageConnexion