Le Projet




 Le projet Eure.K


Le projet Eure.K, financé dans le cadre du programme Erasmus+, a pour objectif de produire un Mémorandum européen pour la validation, la reconnaissance et la certification des compétences clés européenes (CCE).

Il vise à définir :

L'usage du cadre de référence des CCE dans des dispositifs de reconnaissance, de validation et de certification de compétences transverses, intégrant en particulier les "savoirs d’expérience”, dans des contextes d'action et des configurations d'acteurs spécifiques.

La méthode définie au départ était de conduire des expérimentations ayant comme objet :

  • Les quatre dernières CCE :
image1 Apprendre à apprendre
image2 Compétences sociales et civiques
image3 Esprit d’initiative et d’entreprise
image4 Sensibilité et expression culturelles

  • dans 4 champs d'acquisition : l'entreprise, le cadre de la formation formelle, la société civile et la mobilité européenne.

Or, le processus de développement du projet a fait ressortir que cette démarche n'était pas opératoire : ces expérimentations ne peuvent être mises en œuvre de l'extérieur du contexte d'action des partenaires. Elles doivent associer des institutions, acteurs et bénéficiaires qui y ont un ”intérêt” : elles doivent être construites en lien et en coopération avec les institutions et acteurs de formation et de reconnaissance des qualifications (au sens large du terme).

Ceci a conduit l'équipe des partenaires à inverser la démarche : au lieu de partir d'un format conçu d'en haut (Top > Down), chaque partenaire du consortium a défini une recherche-action avec des partenaires locaux mettant en œuvre ou voulant mettre en œuvre la reconnaissance et la validation de compétences transverses, à partir de finalités qui leur sont spécifiques.

Ce repositionnement prend une signification originale dans le champ des recherches sur les compétences transverses. La majorité d'entre elles, en effet, tendent à produire des grilles ou une typologie de compétences à partir de cadres théoriques ou de normes professionnelles ou académiques. A l'inverse, le projet Eure.K veut rendre compte et formaliser l'usage que font les acteurs de la référence à cette notion de compétence transverse— et plus spécifiquement du cadre de référence des CCE - dans la poursuite des objectifs qui leur sont propres. Au lieu de la "normalisation" du champ, le positionnement et la démarche de la "recherche-action Eure.K" repose sur le présupposé sous-jacent que la validation et la certification de ces compétences - à l'image de la différence entre le "travail réel" et le "travail prescrit" des ergonomes - appartiennent d'abord aux acteurs, qui se trouvent être les premiers opérateurs de ce travail de “normalisation”.

Ces 9 recherches actions vont ainsi fournir les matériaux pour construire le mémorandum et le guide d'usage des CCE.



image liens
Lien vers: PageLien
Liens utiles


image glossaire
Lien vers: PageGlossaire
Glossaire


image publications
Lien vers: PagePublication
Publications


image agenda
Lien vers: PageActualite
Actualités


contac
Lien vers: PageContact
Contact

legal.png
Lien vers: PageInfo
Info légale

Connexion à ArleKin - 
Lien vers: PageConnexion